À la découverte des vins de dessert

Les vins de dessert ont vu le jour au 18e siècle, en Allemagne. On les retrouve maintenant un peu partout dans le monde. Découvrons-en davantage sur ce type de vin, parfois oublié des tendances, mais ô combien vénéré par les sommeliers !

Qu’est-ce qu’un vin de dessert?

On considère comme un vin de dessert, les vins doux et riches, aux saveurs prononcées. Ainsi, les raisins qui le composent sont plus sucrés que la moyenne. En général, la fermentation est interrompue avant que la levure ait transformé tous les sucres du raisin en alcool. Plusieurs types de vins de dessert existent et sont subdivisés en 5 catégories principales, passant du pétillant, au plus fortifié.

Quand et comment les consommer?

Évidemment, vous aurez deviné qu’on priorise ces vins lors du dessert. En fait, plusieurs sommeliers conseillent d’opter pour un vin aussi sucré, voire même plus sucré que le dessert. Ces vins termineront définitivement le repas tout en douceur.

On considère que la température à laquelle les vins de dessert sont servis est primordiale. Ils doivent être servis plutôt frais, puisqu’une température trop élevée pourrait masquer les arômes. On conseille de placer la bouteille de rouge 1 heure au réfrigérateur avant le service et deux heures pour le blanc. 

Les accords

Les vins de dessert blancs tels que les vins de glace peuvent accompagner à merveille les desserts faits d’oeufs, d’agrumes et de caramel. Pour les vins rouges, on priorise les desserts de fruits rouges, de chocolat et de café. 

Notre suggestion

Le Château La Caussade Sainte-Croix-du-Mont 2018, SAQ #862623, 23.30$

Un vin délicat, aux arômes de fruits exotiques tels que l’ananas, la mangue, le citron et le fruit de la passion. Sa structure dévoile puissance et finesse avec une intensité aromatique. Un vin plein de fraîcheur provenant de la région de Bordeaux, en France. À essayer au dessert.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn