Apprenez à bien déguster le whisky

Savoir déguster le whisky pour en relever tous les arômes et saveurs… c’est un art! Il faut prendre son temps, apprécier chacune des étapes et savourer la complexité du liquide. Décortiquons le tout, de l’approche à la dégustation finale.

L’approche

Tout d’abord, voyons comment il faut approcher le whisky. Choisir le bon verre est un indispensable, on priorise un verre qui se referme, afin de concentrer les arômes. On se tient loin des verres droits lorsqu’on déguste un whisky. Maintenant, sentons. Pour une expérience olfactive idéale, entrouvrir la bouche est un bon moyen d’éviter que les vapeurs d’alcool bouchent le bulbe olfactif. On recommande de sentir deux fois : la première pour s’habituer à l’odeur, puis la deuxième pour en déceler les arômes. Pensez à tout ce qui vous vient en tête : les images, les idées, savourez l’instant.

La dégustation

C’est à ce moment que nous pouvons passer à la première gorgée. Petit truc: prenez une grande respiration au moment de goûter, afin d’éviter la sensation de brûlure sur la langue. La première gorgée sert plutôt à s’habituer au goût, elle nous en dira peu sur le whisky. En y allant tranquillement, on permet à nos papilles de reconnaître le produit. On passe à la deuxième gorgée puis on pourra y déceler la texture du whisky. On peut d’ailleurs garder le liquide sur notre langue quelques secondes afin de percevoir comment les saveurs évoluent. Une fois avalé, on pourra se pencher sur les sensations qui restent en bouche, est-ce que la finale est courte ou longue. Mâcher le whisky permet d’ailleurs de déceler davantage d’arômes et saveurs. À retenir : dégustez à votre rythme et dans le plaisir.

*À partir des conseils de Jean-François Pilon, de Whisky Montréal.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn