Les étapes de la production du vin : des vignes à votre verre!

Lorsque vous avez un verre de vin en main, il peut être difficile d’imaginer tout le travail et les étapes de production d’un vin. C’est, en effet, un processus qui nécessite beaucoup de travail de la part des producteurs et qui comprend beaucoup d’éléments avant d’arriver sur les tablettes de la SAQ. Évidemment, les fabricants ont tous leur façon bien à eux de produire leur vin, mais quelques étapes sont toutefois essentielles à la fabrication. C’est ce que nous verrons dans cet article.

  • La plantation de la vigne, selon le cépage désiré.

L’étape de plantation de la vigne est très importante. Il faudra se fier aux terres disponibles selon plusieurs critères tels que le climat du territoire, le sol (profondeur, acidité, fertilité), l’altitude, l’orientation, etc. Les cépages ne peuvent pousser dans des conditions qui n’y sont pas favorables. Au Québec, par exemple, le climat rend la tâche plus compliquée et seuls certains types de raisins peuvent être cultivés.

  • Les vendanges

Cela consiste en la récolte de raisins, une fois qu’ils sont mûrs. Dans la plupart des cas, les producteurs préfèrent réaliser la récolte à la main, puisque la récolte mécanique peut facilement abîmer les raisins et les plantations. Ils sont ensuite triés pour en garder uniquement les raisins en bonne condition et non-pourris.

  • La fermentation et macération

Ce sont des procédés qui permettent de transformer le sucre en alcool. C’est à ce moment que le vin prend sa couleur, ses arômes et sa teneur en tanins. C’est un processus qui dure habituellement entre 10 à 30 jours, selon le vin et le type de fermentation.

  • La clarification

La clarification est une opération qui consiste à rendre le vin limpide en supprimant les particules en suspension. Elle se fait soit par collage ou par filtrage. Le collage a pour but de clarifier le vin grâce à des substances protéiques (albumine d’œuf désormais interdite, gélatine, colle à poisson, etc.) alors que le filtrage, une méthode très ancienne, qui consiste tout simplement à filtrer les vins pour en retirer la plupart des particules solide et ne conserver qu’un vin bien limpide.

  • Le vieillissement ou l’embouteillage 

Finalement, le vin sera embouteillé soit pour la consommation immédiate ou pour le vieillissement. Ce dernier peut se faire à même la bouteille, ou dans des cuves ou des barils de bois. Si le vin est destiné à la consommation rapide, il passera tout de suite au processus de vente, d’importation, de promotion, etc., avant de se retrouver dans vos verres.

On peut conclure que la fabrication du vin est un processus complexe et long, qui se doit d’être réalisé par des gens passionnés. Nos produits reflètent d’ailleurs très bien la qualité de nos producteurs, à travers le monde!

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn