Vin vieilli ou non: Comment les différencier?

Un mythe bien connu circule soi-disant qu’un vin deviendrait meilleur en vieillissant. C’est faux. Comme 90% de la production vinicole mondiale est destinée à être bu rapidement : la plupart des vins que l’on consomme cessent d’évoluer deux à trois ans après leur embouteillage. Ces vins ne sont donc pas meilleurs en vieillissant. 

Certains vins sont créés dans le but d’être conservés, et donc possèdent des caractéristiques propres au vin vieilli. 

 Photo by Marco Mornati on Unsplash

Décortiquons ensemble les principales différences entre ces deux options.

Les constituants

L’un des principaux éléments qui déterminent si un vin peut être vieilli ou non est sa teneur en sucre, en acides et en eau. Moins les raisins sont constitués d’eau, plus le vin a un potentiel de vieillissement. Le cépage est donc important. Pour le vieillissement, on priorise les peaux épaisses, lors d’une saison sèche, pour qu’il y ait moins d’eau dans les raisins et donc, un taux de sucre et d’acide plus élevé. L’exposition au Chêne est également un bon moyen d’augmenter le potentiel de vieillissement du vin. 

Photo by Lasseter Winery on Unsplash

L’embouteillage

Une étape importante lors de la production d’un vin au potentiel de vieillissement est l’embouteillage. Il faut être prudent avec les fluctuations de température et les vibrations afin de ne pas accélérer la détérioration. La fraîcheur est habituellement priorisée pour un développement plus lent. On évite aussi les contacts aux rayons UV. 

L’évolution

Ce sont des réactions chimiques qui évolueront à travers le temps, pour changer drastiquement le goût d’un vin. Lorsque toutes les caractéristiques sont en place pour le vieillissement, on verra d’abord le vin devenir plus foncé et des particules s’y créer. Avec le temps, lorsque les sédiments deviennent visibles, on dira que le vin est mature et donc, prêt à la consommation. C’est à ce moment que le vin est plus pâle et moins acide. On pourra se débarrasser des sédiments avec le processus de décantation.

Pour terminer, voici quelques vins avec un bon potentiel de vieillissement :

Chardonnay (2-6 ans)

Cabernet Sauvignon (4-20 ans)

Pinot Noir (2-8 ans)

Sangiovese (2-8 ans)

Syrah (4-16 ans)

Chenin blanc (4-30 ans)

Avez-vous déjà dégusté un vin vieilli?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn